AMIODARONE
CORDARONE®

Easy Prep Pédiatrie 9 juillet 2020

Posologie
Troubles du rythme (1, 2) :

Nourrissons > 1 mois
Dose usuelle minimale : 2.5 mg/kg/jour en 1 à 2 prises 5 à 7 jours par semaine.

Dose d’attaque : 10 à 15 mg/kg/jour en 1 ou 2 prises pendant 4 à 14 jour ou 600 à 800 mg/1.73m²/jour (347 à 462 mg/m²/jour).

Dose d’entretien : 5 mg/kg/jour en 1 prise ou 200 à 400 mg/1.73m²/jour (116 à 231 mg/m²/jour).

Dose maximale : 1000 mg/1.73m²/ jour (578 mg/m²/jour) sur 3 jours puis 250 mg/m² 1 fois/jour.

Classe pharmacologique : Classe thérapeutique :

Général

Indications

Ce médicament est indiqué dans le traitement des troubles du rythme cardiaque (tachyarrythmie, tachycardie supraventriculaire).

Classe pharmacologique

Antiarythmique classe III

Liste

1

Classe ATC

C01BD

Spécialités existantes

CORDARONE® 200mg cp sécable
Générique disponible

Approvisionnement

Matière première disponible.

PCP

Pharmacopée Française: OUI
Pharmacopée Européenne: OUI

C.I.


Ce médicament est contre-indiqué en cas de :

  • Bradycardie sinusale et blocs sino-auriculaires non appareillés.
  • Maladie du sinus non appareillée (risque d’arrêt sinusal).
  • Hyperthyroïdie en raison de sa possible aggravation par l’amiodarone.
  • Hypersensibilité connue à l’iode ou à l’amiodarone.
  • En association avec les médicaments donnant des torsades de pointes :
    • les antiarythmiques de classe Ia (quinidine, hydroquinidine, disopyramide),
    • les antiarythmiques de classe III (sotalol, dofétilide, ibutilide),
    • autres médicaments tels que: arsénieux, bépridil, cisapride, diphémanil, dolasétron IV érythromycine IV, mizolastine, vincamine IV, moxifloxacine, spiramycine IV, torémifène.

Précautions d'emploi


L’amiodarone peut entrainer des désordres électrolytiques et notamment une hypokaliémie pouvant favoriser la survenue d’effets proarythmiques.


En cas raison du risque de photosensibilisation il est conseillé de ne pas s’exposer au soleil.

Effets indésirables


Les effets indésirables les plus fréquemment observés sont:

  • Des micro-dépôts cornéens,
  • Une photosensibilisation,
  • Des tremblements ou autres symptômes extra-pyramidaux,
  • Des troubles du sommeil dont cauchemars,
  • Des troubles digestifs bénins.

Forme galénique

La préparation est réalisable :

  • Sous forme de gélule.

Les gélules peuvent être ouvertes et leur contenu dispersé dans l’alimentation ou un peu de liquide pour faciliter leur administration.

  • Sous forme de suspension buvable :

À la concentration de 5 mg/ml dans le Syrspend PH4®.
Cette suspension peut être réalisée sans arôme ou avec les arômes suivants: cerise, fraise, framboise, banane, vanille, orange.

Mécanisme d'action

Propriétés antiarythmiques:

  • Allongement de la phase 3 du potentiel d’action de la fibre cardiaque résultant essentiellement d’une diminution du courant potassique (classe III de Vaughan Williams).
  • Effet bradycardisant par diminution de l’automatisme sinusal. Cet effet n’est pas antagonisé par l’atropine.
  • Propriétés antagonistes non compétitives alpha et bêta adrénergiques.
    ralentissement de la conduction sino-auriculaire, auriculaire et nodale d’autant plus marqué que le rythme est plus rapide.
  • Pas de modification de la conduction au niveau intra-ventriculaire.
  • Augmentation des périodes réfractaires et diminution de l’excitabilité myocardique à l’étage auriculaire, nodal et ventriculaire.
  • Ralentissement de la conduction et allongement des périodes réfractaires dans les voies accessoires auriculo-ventriculaires.

Autres propriétés:

  • Diminution de la consommation d’oxygène par chute modérée des résistances périphériques et réduction de la fréquence cardiaque.
  • Augmentation du débit coronaire par effet direct sur la musculature lisse des artères myocardiques et maintien du débit cardiaque par diminution de la pression et des résistances périphériques et absence d’effet inotrope négatif.

Surdosage


L’ingestion aiguë de fortes doses d’amiodarone est peu documentée.

Quelques cas de bradycardie sinusale, de trouble du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes et d’atteinte hépatique ont été rapportés.

Le traitement doit être symptomatique. Compte tenu de la cinétique du produit, une surveillance suffisamment prolongée, notamment cardiaque, est recommandée.
L’amiodarone et ses métabolites ne sont pas dialysables.

Prix et remboursement

Prix indicatifs

Les prix présentés sont uniquement à titre indicatif en tenant compte des dosages les plus fréquemment prescrits en préparation magistrale pédiatrique.
Ils sont TTC et calculés en fonction du coût des matières premières, des articles de conditionnement ainsi que du coût de la main d’œuvre et sont susceptibles de varier d’une pharmacie à l’autre.

30 gélules à 50mg : Entre 35€ et 40€
30 gélules à 200mg : Entre 55€ et 60€

Remboursement indicatif

La présence de la monographie à la pharmacopée Française peut ouvrir droit au remboursement.
Pour plus d’information, rapprochez-vous de votre caisse de remboursement ainsi de médecin/pharmacien conseil.

Notice

Vous trouverez sur le lien suivant une notice directement téléchargeable et imprimable à destination de vos patients.

Notice

Ref.

Références bibliographiques

(1) Fabien Bruno. 2012. Doses maximales et doses usuelles en pédiatrie. 1ère édition. Paris. Les éditions porphyre. P. 14

(2) Carol k. Takemoto, Jane H. Hodding, Donna M. Kraus. 2016. Pediatric and Neonatal Dosage Handbook. 23ème édition. Wolters Kluwer. p. 108-109

CLASSE PHARMACOLOGIQUE
ANTIARYTHMIQUE CLASSE III
FORME GALÉNIQUE RÉALISABLE EN PRÉPARATION MAGISTRALE
GÉLULE / SUSPENSION BUVABLE